• 06 78 75 90 17
  • jb.guiderdoni@outlook.com

Notre but

Le mot du président, Maurice Guiderdoni

Le but de l’association HypnoFormat est simple, faire connaitre au plus grand nombre les domaines de la PNL et l’hypnose thérapeutique. Dans notre monde il y a de plus en plus de personnes en quête de sens, de bien-être personnel et interpersonnel. La recherche de « spiritualité » au sens large est en phase de devenir l’un des principes majeur d’une existence dans laquelle nous voulons évoluer.

La PNL et l’hypnose ne sont pas les clés d’une vie meilleure mais elles font partie de cet ensemble qui amène beaucoup de personnes à vouloir se retrouver. Il existe d’autres domaines par lesquelles une personne puisse cheminer comme le Reiki, médecine chinoise et bien d’autres encore.  Nous avons choisi de mettre à disponibilité l’hypnose et la PNL avec des intervenants venant de diverses horizons.

Les domaines d’ applications sont de plus en plus larges, santé, psychologie, communication et éducation. L’ hypnose par exemple est très utile pour la douleur dans les hopitaux et dans le domaine thérapeutique pour les phobies, troubles alimentaires, tics nerveux… avec des professionnels de l’accompagnement comme les psychopraticiens, psychologues, hypnothérapeutes et praticiens en PNL.

 

Milton Erickson, créateur de l’hypnose Ericksonienne

 

c52827_3ee81c1330d0424eacbcce8017489293.png_srz_285_200_75_22_0.50_1.20_0.00_png_srz

 

Ces outils longtemps décriés par le passé sont aujourd’hui en phase de devenir les plus adaptés à de nombreuses disciplines. Aujourd’hui l’association HypnoFormat rend disponible toutes ces pratiques en Seine et Marne au même tarifs que ceux que vous pourriez trouver sur Paris. Nul besoin de faire plusieurs kilomètres pour se former, vous trouverez les mêmes cursus à côté de chez vous.

Autres que les formations professionnelles, l’association à pour but de donner une vision plus large sur les problématiques rencontrées. Le but est de donner à chaque personne des moyens concrets pour intervenir sur elle-même et ainsi sur les autres. Modifier les fondations plutôt que les structures. Pour cela des ateliers, des rencontres, l’accès pour tous à des accompagnements de qualité afin que chacun et chacune puisse retrouver la liberté d’agir dans sa vie.